Flooring / truncating

Ce qui se passe dans votre tête...
Répondre
M2B
Messages : 75
Enregistré le : 21 juin 2011, 19:40

Flooring / truncating

Message par M2B » 04 juin 2015, 22:06

Bonjour,

Dans "Professional Blackjack", Wong explique que la méthode utilisée pour générer ses indices est le truncating, et vous précisez dans vos chroniques que le tableau d'indices pour les règles françaises est généré par flooring.

C'est à dire que, si j'ai bien compris, pour Wong, un TC de -3,8 doit être ramené à -3 et "ici" sur BJS un TC de -3,8 doit être ramené à -4 ?
Cela signifie aussi qu'il y a quelques différences entre les tableaux de son livre et les indices que vous proposez?

Avatar du membre
Monsieur G
Administrateur du site
Messages : 3487
Enregistré le : 18 sept. 2010, 02:12
Localisation : Canada
Contact :

Re: Flooring / truncating

Message par Monsieur G » 05 juin 2015, 00:06

Le livre Professional Blackjack de Wong date des années 80, mon édition est celle de 1994. À cette époque, la manière admise par les experts pour simuler était celle du "truncating" et c'est de cette façon que les indices de Wong ont été générés.

La méthode moderne de génération d'indices est maintenant le "flooring" et les indices que j'utilise personnellement ainsi que ceux sur ce site ont été générés par cette méthode dîtes de "flooring".

Cela explique en majeure partie la différence entre les indices.
Monsieur G

M2B
Messages : 75
Enregistré le : 21 juin 2011, 19:40

Re: Flooring / truncating

Message par M2B » 05 juin 2015, 06:52

Ok merci, par contre c'est bien l'édition de 94 que j'ai!

Derf
Messages : 68
Enregistré le : 07 nov. 2014, 12:32

Re: Flooring / truncating

Message par Derf » 23 sept. 2015, 19:12

Pour le profane que je suis, les indices de Wong pour 12 vs 4-5-6 (0,-1 et 0) m'interpellent. Les indices du site BJS (0,-1,-1) me paraissent plus conforme à mon intuition.

Ou alors y a une raison mathématique qui m'échappe...

Avatar du membre
Monsieur G
Administrateur du site
Messages : 3487
Enregistré le : 18 sept. 2010, 02:12
Localisation : Canada
Contact :

Re: Flooring / truncating

Message par Monsieur G » 24 sept. 2015, 02:37

Les indices de Wong sont en truncating, les notres en flooring. De plus, Wong utilise un compromis pour le shoe game entre le 2 et le 6 decks, ayant généré ses indices pour le 4 decks. Ne vous en faîtes pas, vous ne remarquerez rien sur toute une vie
Monsieur G

rigel
V.I.P
Messages : 639
Enregistré le : 11 sept. 2013, 08:42

Re: Flooring / truncating

Message par rigel » 24 sept. 2015, 10:59

Derf a écrit :Pour le profane que je suis, les indices de Wong pour 12 vs 4-5-6 (0,-1 et 0) m'interpellent. Les indices du site BJS (0,-1,-1) me paraissent plus conforme à mon intuition ou alors y a une raison mathématique qui m'échappe...
Il se peut que la génération d'un indice entier diffère d'une simulation à l'autre selon les conditions utilisées.
Le simple problème d'arrondi final est suffisant à cette différence. Si, pour des conditions bien établies, des simulations donnent parfois 3.48, parfois 3.51, parfois 3.49067, quel indice entier va t-on retenir et publier? 3 ou 4 ?

Je comprends ce qui t'interpelle et qui peut t'apparaître incohérent.
Intuitivement, tu préfèrerais lire (0,-1,-1) ou (0,0,0) ou même (0,0,-1).
J'imagine que ce qui te gêne, c'est ce -1 situé entre deux 0.
Pourtant, au delà des problèmes de méthodologie évoqués plus haut (et particulièrement ceux d'arrondis), on peut aussi envisager une différence de nature entre le 5 et le 6 du croupier. C'est une différence que nous avons tous pu appréhender à la table:
Quand nous devons rester avec une main "merdique" (un stiff, un total entre 12 et 16), notre seul espoir est que le croupier saute.
Quand le croupier a un 5, nous sommes tranquilles à la carte suivante, nous ne perdrons pas .
Si le croupier possède un 6, ce n'est pas le cas quand le croupier tire un As.

Je ne sais pas si c'est suffisant pour expliquer le phénomène.
Ce n'est qu'une tentative de début d'explication, pour ne pas dire un début de tentative de début d'explication.

Il paraît que l'eau chaude gèle plus vite que l'eau froide.
Intuitivement, il est naturel de penser qu'avant de geler, il faut qu'elle passe pourtant d'abord par le statut d'eau froide ! :o

Derf
Messages : 68
Enregistré le : 07 nov. 2014, 12:32

Re: Flooring / truncating

Message par Derf » 24 sept. 2015, 19:13

Oui Rigel, tu as raison c'est ça qui me chagrinait : ce "point d'inflexion" avec ce -1 pour le 5...

Bon, toutefois je me disais "Ca doit pas être très grave, car BJS n'a pas tout à fait les mêmes valeurs et Snyder, avec son HiLo Lite, semble dire qu'on est pas à un point près, et que c'est pas mortel d'être à 1 point de l'index".

Avatar du membre
Monsieur G
Administrateur du site
Messages : 3487
Enregistré le : 18 sept. 2010, 02:12
Localisation : Canada
Contact :

Re: Flooring / truncating

Message par Monsieur G » 26 sept. 2015, 19:25

Si vous avez "The Theory of Blackjack" de Peter Griffin, il y a une excellente lecture au chapitre 7 "An Explanation of Errors", p. 106
Monsieur G

Répondre