Le Forum-Blackjack de Monsieur G

Posez vos questions à un ancien membre de l'équipe du MIT

Don Schlesinger Benchmark

Ce qui se passe dans d'autres têtes et dans d'autres poches...

Re: Don Schlesinger Benchmark

Messagede Phoebe » 31 Juil 2016, 23:39

Non, je parlais de l'estimation des jeux, pas de l'arrondi de la division.
L'arrondi en floor ou truncate donne logiquement la même valeur (+5) pour l'indice 15 vs 9
C'est le truncate au moment de l'estimation qui donne +4

Deck Estimate
Round – Assuming Full Deck Resolution, If this option is set, 0-25 cards removed is considered a full shoe and 26-77 cards is considered one deck removed. Half Deck and Quarter Deck resolutions are also rounded accordingly.

Truncate – Assuming Full Deck Resolution, If this option is set, 0-51 cards removed is considered a full shoe and 52-103 cards is considered one deck removed. Half Deck and Quarter Deck resolutions are also rounded accordingly
Phoebe
 
Messages: 549
Inscription: 10 Juin 2015, 18:14

Re: Don Schlesinger Benchmark

Messagede Monsieur G » 01 Aoû 2016, 00:18

Non, si vous utiliser le floor ou le truncate lors de l'estimation des TC, vos distributions de fréquences seront différentes et influeront sur vos indices.
Monsieur G
Monsieur G
 
Messages: 2764
Inscription: 18 Sep 2010, 02:12
Localisation: Canada

Re: Don Schlesinger Benchmark

Messagede Monsieur G » 01 Aoû 2016, 00:27

Voici tel que promis les quelques questions et commentaires de Don.

Don: J’ai pris quelques temps pour regarder ce fichier et bien que clairement ce soit un merveilleux travail, j’ai quelques questions, commentaires et observations pour lesquels j’aimerais des réponses.

1-Quelle est la méthodologie utilisée pour générer les indices : truncation, rounding ou flooring? Clairement, lorsque l’on regarde les indices, c’est une question à laquelle il faut répondre. Je ne peux répondre pour la différence entre +4 et +5 pour la main 16 vs 9, mais elle n’est pas la seule. Norm donne +4 pour la main 12 vs 2 alors que le fichier donne +3. Il doit aussi y en avoir d’autre (note de Monsieur G : oui, il y en a). Ce qui me trouble aussi c’est que lorsque nous modifions le nombre de cartes restantes dans le sabot, les indices ne changent pas! Ils ne peuvent être TOUS les mêmes PARTOUT dans le sabot, cela ne fait pas de sens.

2-La tentative de classer les indices par ordre de valeur est intéressante, mais ne peut être bonne. Par exemple, je peux changer la valeur de la mise (en orange), mais lorsque je le fait, la valeur de 16 vs 10 ne change pas. Si je reste à tous les TC de plus de zéro, il doit y avoir un impact lorsque les mises sont modifiées dans des TC positifs. Si par exemple je « flat bet » plutôt que de varier mes mises 1-16, pourquoi n’ai-je pas un gain additionnel en utilisant l’indice avec un grand écart de mise que j’en ai lorsque je « flat bet ». Cela ne se peut pas. Le chiffre dans la colonne verte à gauche doit changer.
Note de Monsieur G : En d’autre terme, plus le TC est haut, plus l’importance de rester sur 16 vs 10 devrait croître.
De plus, il est pratiquement impossible que la valeur de l’indice pour 12 vs 4 se classe aussi haut. On a qu’à comparer avec les Ill-18. Je pense que l’erreur fondamentale ici est d’assumer que la mise moyenne lorsqu’une déviation de la stratégie de base est effectuée est plus grande qu’une unité. Ce n’est pas le cas! La déviation de la stratégie de base est faîte seulement lorsque vous êtes SOUS zéro (tirer plutôt que rester) et non lorsque vous êtes à zéro ou au-dessus, comme c’est aussi le cas pour quelques-unes des autres valeurs. Même erreur pour 13 vs 2, etc. Une erreur honnête, mais tout de même une erreur.

3-Au regard des TC, il semblerait que le TC « 0 » est compté « doublement (46%), ce qui implique le truncating. Des trois méthodes, celle que j’aime le moins voir pour ce type de fichier est le truncating. Flooring serait premier suivi par rounding et truncating serait certainement dernier.

4-Je ne suis pas certain de ce que l’onglet « CSM » veut représenter, mais les EOR ne sont pas utilisé de la bonne façon. Voir BJA3, p.500 #3. Vous ne pouvez simplement diviser la valeur individuelle de l’EOR par 6 afin d’obtenir l’EOR pour un sabots de six decks. Il faut plutôt multiplier par 51/311, ce qui est différent. Donc, si vous retirer un « 5 » d’un six decks, S17, DAS et que vous prenez la valeur de 0.7274 pour la diviser par 6 et conclure à un EOR de 0.1212333, ce n’est pas correct. Il faut faire 0.7274 x 51/311 = 0.1192842. La formule utilisée dans le fichier serait donc erronée.

5-L’indice d’assurance (3.27) ne change pas avec la modification du nombre de decks, que l’on spécifie 1 ou 6 decks. Pour le Hi-Lo, l’indice brut de 3.27 doit être ajusté de -1.9/N où N = nombre de decks afin de prendre en compte l’As du croupier lorsque nous assurons et pour le fait qu’avec le Hi-Lo, l’As est compté « dans le mauvais sens » lorsqu’il est question d’assurance. Donc comme vous le savez l’indice correct pour un Single Deck devient 3.27 (arrondi) – 1.9 = 1.37 (arrondi à 1.4), alors que pour le 6 decks l’indice devient 3.27 – 1.9/6 = 2.98 (arrondi à 3). Malheureusement dans le fichier les valeurs d’assurance ne changent pas.

Autres commentaires…

-Lors du calcul de la valeur relative des indices, Derf multiplie par la fréquence de la main et la fréquence du TC, mais qu’en est-il de la multiplication par la mise moyenne lorsque la déviation est faîte? Voir BJA3, p.62, colonne 8. C’est la raison pour laquelle l’assurance passe devant l’indice de 16 vs 10. Votre mise moyenne lorsque vous faîte l’ajustement « Assurance à +3 » est bien plus importante que celle pour la main 16 vs 10.
-Dans le classement des indices, il semble que Derf prenne en compte la mise, mais je n’ai aucune idée où il tire la valeur de la mise moyenne lorsque la déviation est appliquée?
-Il est mentionné que le TC est donné par deck, mais quelle en est la précision d’estimation? Deck, demi-deck, quart de deck?

Un des challenges de ce fichier c’est qu’il n’est évidemment pas une simulation. Le fichier vous donne une « image » de ce que sont les choses à différents moments à l’intérieur du sabot. Mais comment savoir quelles valeurs utiliser lorsque vous jouez l’entièreté du sabot? Vous ne pouvez changer vos indices après chacune des mains jouées. Pas plus qu’il n’y est montré les avantages à chacun des TC. Sont-ils calculés? Mais bien sûr, cela dépend aussi des indices utilisés… ;-)

Note de Monsieur G: Ce dernier paragraphe de Don nous rappel la raison pour laquelle la méthode moderne de générer les indices passe obligatoirement par les simulations. Ces simulations nous procurent en quelque sorte une moyenne des indices à employer en prenant compte des règles, de la pénétration, de l'écart des mises, etc.
Monsieur G
Monsieur G
 
Messages: 2764
Inscription: 18 Sep 2010, 02:12
Localisation: Canada

Re: Don Schlesinger Benchmark

Messagede Phoebe » 01 Aoû 2016, 08:15

Monsieur G a écrit:Non, si vous utiliser le floor ou le truncate lors de l'estimation des TC, vos distributions de fréquences seront différentes et influeront sur vos indices.


Je veux bien vous croire mais nous sommes dans un compte positif alors je ne comprends pas comment la méthode peut influer si elle donne toujours les mêmes TC.
Phoebe
 
Messages: 549
Inscription: 10 Juin 2015, 18:14

Re: Don Schlesinger Benchmark

Messagede Monsieur G » 01 Aoû 2016, 14:52

Vous avez entièrement raison sur ce point. Je croyais que nous parlions des indices en générale, mais en relisant je vois bien qu'il était question du cas spécifique 16 vs 9.
Monsieur G
Monsieur G
 
Messages: 2764
Inscription: 18 Sep 2010, 02:12
Localisation: Canada

Re: Don Schlesinger Benchmark

Messagede Monsieur G » 05 Aoû 2016, 18:06

Quelqu'un a des nouvelles de Derf?
J'ai publié la liste de questions/commentaires de Don voilà 5 jours. J'ai envoyez un mail et un MP à Derf.... toujours rien...
Monsieur G
Monsieur G
 
Messages: 2764
Inscription: 18 Sep 2010, 02:12
Localisation: Canada

Re: Don Schlesinger Benchmark

Messagede Solis » 08 Aoû 2016, 00:50

Aucune nouvelle à donner mais il est en vacances peut-être, vu la période, dans un endroit qui ne capte pas.
Solis
 
Messages: 213
Inscription: 16 Oct 2013, 02:44
Localisation: France

Re: Don Schlesinger Benchmark

Messagede Derf » 10 Aoû 2016, 09:32

Bonjour à tous,

Je viens juste de rentrer de vacances (Ile Maurice) où pour éviter toute engueulade par Madame j'ai du m'abstenir de toute activité "ordinateur"...

Y a beaucoup de questions que je vais lire à tête reposée afin de voir si je suis capable d'y répondre (au moins à certaines d'entre elles).

Le fait est que je ne suis pas un "chercheur", ni même un mathématicien et que ce fichier Excel n'est autre qu'une excelisation des données de BJA3 et des formules trouvées dans ToB. Il est d'ailleurs en "open source" afin que chacun puisse le modifier, corriger, améliorer. Le but étant que chacun y trouve son compte.

Amicalement.
Derf
 
Messages: 68
Inscription: 07 Nov 2014, 12:32

Re: Don Schlesinger Benchmark

Messagede Derf » 18 Aoû 2016, 23:39

Bonjour à tous,

1/ Aucune idée si c'est du truncating-flooring-rounding. Snyder appelle cette méthode de calcul "Algebraic Approximation" mais ce n'est rien d'autre que les formules de Griffin dans ToB. D'après Snyder cela donne des résultats "acceptables" pour déterminer les différents indices des différents systèmes. C'est vrai que c'est très proche (+/-1) des résultats que l'on peut trouver dans les différents ouvrages dédiés à tel ou tel système. Mais le principal avantage que je vois à cette méthode de calcul, c'est surtout celle de pouvoir calculer soit même ses indices quelque soit le système envisagé. Malheureusement (où bien est ce normal ?) la question du nombre de carte jouées/restantes à jouer n'entre pas en ligne de compte dans les calculs d'indice et les indices sont calculés pour l'ensemble du nombre de deck en jeu.

2/Je pense comprendre d'où viens le problème. Si j'ai une mise de 1$ pour un TC=-1 (ou a fortiori encore plus négatif) et une mise de 2$ pour un TC=0 et que mon index est compris entre -1 et 0, par exemple -0.5, Excel va miser entre 1$ et 2$ et miser par conséquent 1.5$ au lieu du minimum. Je dois pouvoir arranger ça. Affaire à suivre...

3/ Pour la distribution des TC, il n'y a malheureusement aucune littérature (ni même sur internet) pour commenter la page 92 de ToB. La difficulté principale est que Griffin parle en Running Count dans son ouvrage et qu'il fallait le transformer en True Count pour que ce soit utilisable. J'ai quand même tenté le coup d'Exceliser son "Distribution of a point count" pour voir ce que ça donnerait. Un truc intéressant qui en ressort est que la personne utilisant un système level 2 ne devra pas oublier de choisir "Calcul des indices par : Demi-deck" sous peine d'avoir une distribution des TC complétement différente (les levels 1 choisiront "full deck" et les levels 3 "Quart-deck"). Je n'ai pas Casino Vérité, je n'ai donc aucune idée si cette méthode de calcul est très éloignée des simulations.

4/ Je vais checker "l'extra factor" et le corriger.

5/ Je me posais la question concernant l'As du croupier dans mes messages précédents. J'ai la réponse et la façon de procéder (merci DS :) ). Je devrais pouvoir l'implémenter. Affaire à suivre...

Divers/

La mise moyenne est appliquée en fonction de l'index via une formule d'Excel, celle là même que je dois modifier au point 2/
La précision d'estimation devra être choisi par "calcul des indices par:" (voir point 3/).
Pour les avantages à chacun des TC, Mr G proposait une façon de faire (message 11 du sujet de discussion) mais je n'ai pas encore eu l'occasion d'y réfléchir pour tenter de l'Exceliser.

Comme le rappelle DS, ce n'est pas un simulateur mais une simple feuille de calcul Excel... Mais grace à vos commentaires, cette petite feuille de calcul peut évoluer et s'améliorer tout en restant "open source".

Amicalement.
Derf
 
Messages: 68
Inscription: 07 Nov 2014, 12:32

Re: Don Schlesinger Benchmark

Messagede Monsieur G » 19 Aoû 2016, 19:55

1/ Aucune idée si c'est du truncating-flooring-rounding. Snyder appelle cette méthode de calcul "Algebraic Approximation" mais ce n'est rien d'autre que les formules de Griffin dans ToB. D'après Snyder cela donne des résultats "acceptables" pour déterminer les différents indices des différents systèmes. C'est vrai que c'est très proche (+/-1) des résultats que l'on peut trouver dans les différents ouvrages dédiés à tel ou tel système.


Il faut que vous ayez une idée de la méthode (truncating-flooring-rounding) puisque c'est vous qui choisissez. Si votre indice calculé donne 4.7, vous avez choisi 4 ou 5? Si votre indice est -3.7, vous avez choisi -3 ou -4? Voici vos choix:
4 et -4 = flooring
5 et -4 = rounding
4 et -3 = truncating

Mais le principal avantage que je vois à cette méthode de calcul, c'est surtout celle de pouvoir calculer soit même ses indices quelque soit le système envisagé. Malheureusement (où bien est ce normal ?) la question du nombre de carte jouées/restantes à jouer n'entre pas en ligne de compte dans les calculs d'indice et les indices sont calculés pour l'ensemble du nombre de deck en jeu.


C'est pour cette raison que vos indices ne se classent pas dans le même ordre que les ill-18. L'importance des indices varient avec le bet spread et la pénétration.

3/ Pour la distribution des TC, il n'y a malheureusement aucune littérature (ni même sur internet) pour commenter la page 92 de ToB. La difficulté principale est que Griffin parle en Running Count dans son ouvrage et qu'il fallait le transformer en True Count pour que ce soit utilisable. J'ai quand même tenté le coup d'Exceliser son "Distribution of a point count" pour voir ce que ça donnerait. Un truc intéressant qui en ressort est que la personne utilisant un système level 2 ne devra pas oublier de choisir "Calcul des indices par : Demi-deck" sous peine d'avoir une distribution des TC complétement différente (les levels 1 choisiront "full deck" et les levels 3 "Quart-deck"). Je n'ai pas Casino Vérité, je n'ai donc aucune idée si cette méthode de calcul est très éloignée des simulations.


Il serait peut-être plus simple de simuler une distribution de fréquence pour quelques pénétrations et règles afin des les utiliser de manière séparées par la suite. Des distributions pour 4.0/6, 4.5/6 et 5.0/6 par exemple.

Comme le rappelle DS, ce n'est pas un simulateur mais une simple feuille de calcul Excel... Mais grace à vos commentaires, cette petite feuille de calcul peut évoluer et s'améliorer tout en restant "open source".


Je pense que Don voit beaucoup de potentiel dans cette petite feuille Excel ;)
Monsieur G
Monsieur G
 
Messages: 2764
Inscription: 18 Sep 2010, 02:12
Localisation: Canada

Re: Don Schlesinger Benchmark

Messagede Derf » 26 Aoû 2016, 11:15

Bonjour à tous,

J'ai un petit souci avec le point 4/ (extra factor)... et j'aurai besoin que quelqu'un leve le doute.

Page 500 de BJA3, DS utilise la formule 51/(52k-n) comme extra factor. Page 72 de ToB, Griffin utilise (52k-1)/(52k-n). Avec k=nombre de deck et n=nombre de cartes jouées.

Que faire ?
Derf
 
Messages: 68
Inscription: 07 Nov 2014, 12:32

Re: Don Schlesinger Benchmark

Messagede rigel » 26 Aoû 2016, 12:47

Bonjour,
Derf a écrit:Page 500 de BJA3, DS utilise la formule 51/(52k-n) comme extra factor.
Page 72 de ToB, Griffin utilise (52k-1)/(52k-n). Avec k=nombre de deck et n=nombre de cartes jouées.
Que faire ?

Je n'ai pas les livres devant moi.
Je suppose que DS utilise la formule de Griffin dans le cas particulier d'un seul jeu, c'est à dire k=1.
Si k=1 alors (52k-1)/(52k-n)= 51/(52k-n)=51/(52-n)
Si k=2 alors (52k-1)/(52k-n)= 103/(104-n)
Si k=3 alors (52k-1)/(52k-n)= 155/(156-n)

etc...
rigel
 
Messages: 464
Inscription: 11 Sep 2013, 08:42

Re: Don Schlesinger Benchmark

Messagede Derf » 26 Aoû 2016, 14:04

Ce qui me gène c'est que DS utilise 51/311 pour k=6 et n=1
Donc, si vous retirer un « 5 » d’un six decks, S17, DAS et que vous prenez la valeur de 0.7274 pour la diviser par 6 et conclure à un EOR de 0.1212333, ce n’est pas correct. Il faut faire 0.7274 x 51/311 = 0.1192842


Je pense que DS a surement raison dans la façon de faire et que j'interprète mal Griffin.
Derf
 
Messages: 68
Inscription: 07 Nov 2014, 12:32

Re: Don Schlesinger Benchmark

Messagede DSchles » 26 Aoû 2016, 19:00

"Ce qui me gène c'est que DS utilise 51/311 pour k=6 et n=1"

Qu'est-ce qui vous gene? La formule c'est 51/(52k - n), n'est-ce pas ?

"Page 72 de ToB, Griffin utilise (52k-1)/(52k-n). Avec k=nombre de deck et n=nombre de cartes jouées."

Oh my God!! C'est une erreur chez Griffin !! Je ne l'ai jamais remarquee, mais c'est evident. Griffin ecrit, lui-meme :
"The corresponding effects of removing cards from two or four decks are very nearly one-half or one-fourth respectively, of the single-deck figures in the table. ..."

L'erreur c'est de continuer: "... and if n cards are removed our extra factors become 103/(104 - n) and 207/(208 -n) respectively." Mais non !! Si n = 1, les deux valeurs restent 1 au lieu de (presque) 1/2 and 1/4, comme il venait de dire tout a l'heure ! Il fallait donc ecrire, 51/(104 -n) and 51/(208 -n) pour que ce soit logique.

J'en suis etonne !

Don
DSchles
 
Messages: 7
Inscription: 19 Sep 2010, 20:12

Re: Don Schlesinger Benchmark

Messagede Monsieur G » 26 Aoû 2016, 19:42

Don, tu ne cesseras jamais de nous étonner! ;)
Correction faîte dans ToB.
Merci!
Monsieur G
Monsieur G
 
Messages: 2764
Inscription: 18 Sep 2010, 02:12
Localisation: Canada

Re: Don Schlesinger Benchmark

Messagede Derf » 29 Aoû 2016, 01:35

Bonjour,

Etant toujours dans ma phase de paufinage du fichier Excel, j'aurai besoin de quelques précisions afin d'essayer de retomber sur les chiffres de la page 62 de BJA3.

Je voulais savoir si la colonne 10 tient compte de la fréquence de l'index ? En lisant la page 59, j'ai le sentiment (mais je me trompe surement) que seule la fréquence de la main est multipliée par la mise.

Un détail moins important, toujours dans la page 62, mais qui me chifonne : l'inner product et les sum of squares des mains 10,10 v 5 et 10,10 v 6 ne sont elles pas plutot celles de 9,9 v 5 et 9,9 vs 6 ?

Amicalement
Derf
 
Messages: 68
Inscription: 07 Nov 2014, 12:32

Re: Don Schlesinger Benchmark

Messagede Derf » 03 Oct 2016, 09:32

Bonjour,

J'ai réglé les points 2-4-5 (rampe de mise-extrafactor-As du croupier) et je transmettrai le fichier à Philippe lorsque je serai chez moi (je suis en déplacement actuellement).

A noter:
Malgré la rectification de la rampe de mise, je me retrouve quand même avec l'indice du 16v10 qui caracole en tête du classement des indices (devant l'Assurance). Griffin, page 230 de ToB, apporte une explication au phénomène. Mais un truc intéressant à remarquer c'est que l'Assurance fini par reprendre ses droits de top-leader des indices lorsqu'on dépasse les 4/5 du sabot (Griffin avait fait ses calculs au 4/5 du sabot, voir page 229 de ToB)

Amicalement.
Derf
 
Messages: 68
Inscription: 07 Nov 2014, 12:32

Re: Don Schlesinger Benchmark

Messagede Phoebe » 06 Oct 2016, 21:15

La version 4.2 est en ligne sur http://pokermenteur.free.fr/derf
Phoebe
 
Messages: 549
Inscription: 10 Juin 2015, 18:14

Précédente

Retourner vers Autres systèmes

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron