Gérald Martin sera-t-il meilleur?

Informations et questions sur les casinos de France (Consultez les règles du forum avant)
Répondre
Avatar du membre
Monsieur G
Administrateur du site
Messages : 3074
Enregistré le : 18 sept. 2010, 02:12
Localisation : Canada
Contact :

Gérald Martin sera-t-il meilleur?

Message par Monsieur G » 16 juil. 2019, 19:52

La main passe au casino d’Houlgate. Depuis quelques jours, Gérald Martin assure la direction de l’établissement de jeux. Il succède à Gwenaël Cubertefon.

Note de Monsieur G: Gérald Martin sera-t-il plus intelligent que son prédécesseur? Houlgate est un endroit magnifique qui ne mérite pas d'être négligé de la sorte. Sortez ces stupidités de CSM afin que les gens aient accès au vrai Blackjack. Celui qui est un duel entre la maison et le joueur, celui où l'avantage est muable! C'est cela qu'on appel "prendre en charge le client" comme vous semblez le dire si bien!

Ce n’est pas le hasard qui a fait découvrir le monde des casinos à Gérald Martin, mais la vogue soudaine d’une certaine clientèle envers les machines à sous.

« Dans le milieu des années 1980, les casinos ont pu bénéficier d’autorisations pour les installer. » Avec une conséquence immédiate sur le marché du travail : « Les offres d’emploi se sont multipliées. » Si bien que Gérald Martin postule et, très vite, fait ses premières armes « au casino de Luc-sur-Mer ». C’était en 1990.

Pour ce natif de Normandie, ce sera l’exode dès 1998 vers les « Hautes-Pyrénées pour prendre, là-bas, un poste de direction ». S’en suivra son retour dans l’Ouest, « au casino de Roscoff, en 2008, et un nouveau passage dans les Pyrénées ». Soit près de trois décennies au sein d’établissements appartenant au groupe Tranchant.

À Houlgate, Gérald Martin rejoint le groupe Vickings casinos, « dans un bel établissement qui date de la Belle Époque et qui dispose d’un spot lumineux ».

Un lieu qu’il connaît déjà « pour y être venu à l’époque où il y avait la discothèque le Privé ». Depuis son arrivée, il prend ses marques. Et, dès qu’on prend le temps de discuter avec lui, on sent l’impatience pointer. Celle « d’échanger avec les acteurs de la vie locale, » persuadé qu’il est « qu’un casino et les acteurs locaux peuvent être complémentaires », surtout en matière d’animations, « pour éviter les doublons ».

Prise en charge du client

Avec son vécu, Gérald Martin n’a pas mis longtemps à cibler les priorités. Si « certains menus travaux seront à faire rapidement », il entend mettre son énergie « à une prise en charge de la clientèle ». En salle des jeux mais pas que. Bar, terrasse et restaurant sont dans sa ligne de mire.

Même s’il reconnaît avoir « une clientèle assez fidèle, il faut en être proche, car rien ne nous dit qu’un joueur, et c’est normal, lorsqu’il va dans un autre casino reviendra dans le nôtre ».
https://www.ouest-france.fr/normandie/h ... no-6446151


Alors, ne soyez pas surpris de la voir dans la salle. L’homme a la parole facile et, comme il le dit lui-même, il aime « être au contact des gens ».
Monsieur G

Répondre