Montpellier

Informations et questions sur les casinos de France (Consultez les règles du forum avant)
Répondre
En ligne
Avatar du membre
Monsieur G
Administrateur du site
Messages : 3508
Enregistré le : 18 sept. 2010, 02:12
Localisation : Canada
Contact :

Montpellier

Message par Monsieur G » 07 oct. 2020, 15:32

Montpellier : un classement en "station de tourisme" pour accueillir des casinos ?

La Ville de Montpellier va demander à la préfecture de l'Hérault le classement de la commune en « station de tourisme » qui permet l'installation de casinos.

Le conseil municipal de Montpellier a adopté la proposition d’engager la démarche, auprès du préfet de l’Hérault, de classement de la ville en « station de tourisme ». La municipalité entend ainsi renforcer l’attractivité de la commune. Les Verts, par la voix de Coralie Mantion, dénoncent un moyen d’autoriser l’implantation de casinos.

Renforcer l’attractivité

En présentant la délibération, Roger-Yannick Chartier profite de l’occasion pour « souligner le travail exceptionnel fait par la filière de l’hôtellerie et du commerce qui participent à l’attraction de la ville ».

Avec ce classement, « l’idée est de renforcer les conditions d’attractivité afin d’offrir un gage de qualité aux touristes qui viennent sur Montpellier avec une diversité du mode d’hébergement, une qualité d’animations et la facilité des transports » explique le délégué aux Commerces de proximité, à l’artisanat et au tourisme.

La procédure de classement en station de tourisme se déroule sur une période maximale de 3 mois. La décision est prononcée pour une durée de 12 ans par arrêté préfectoral. Une démarche qui n’est pas illogique puisqu’à plusieurs reprises, Montpellier a obtenu le statut de commune touristique (dernièrement le 30 juillet 2020 pour une durée de 5 ans) et le classement en catégorie 1 de l’Office de Tourisme et des Congrès a été renouvelé pour une durée de cinq ans en décembre 2018.

Les Verts en désaccord

Si cet énième classement ou label peut sembler anecdotique, il n’en est rien. Ce que dénonce Coralie Mantion pour qui « rien ne va plus ». L’élue EELV détaille les avantages, dont elle ne voit pas l’utilité à l’exception d’un point précis : la possibilité d’implanter un casino sur la commune.

« Si l’on considère un casino comme une attractivité et que l’on souhaite, comme nous le prônons, un rééquilibrage du territoire, nous ne pouvons concentrer toutes les attractivités sur Montpellier » argumente la vice-présidente à l’aménagement durable du territoire, urbanisme et maîtrise foncière à la Métropole, « C’est donc un non-sens d’implanter un nouveau casino sur notre commune alors que la bassin de vie de Montpellier en possède déjà deux à Palavas et à La Grande Motte ».

Membre de la majorité, les Verts se démarquent également dans la philosophie de la démarche : « Je ne peux imaginer que le rayonnement de Montpellier passe par ce type d’établissement » explique-t-elle avant de sonner la charge : « Les casinos sont des mirages de l’argent facile, ils donnent de faux espoirs aux personnes précaires de gagner le jackpot et d’avoir une nouvelle vie. Ce sont des sociétés qui se font de l’argent sur le dos de nos concitoyens, qui jouent sur la perte de repères temporels pour que les clients jouent sans cesse et dépensent toutes les économies. Ce n’est pas avec un casino que Montpellier rayonnera, bien au contraire ».

C’est pourquoi Coralie Mantion juge que « ce classement est un classement administratif sans avantage. Pour les écologistes, les jeux sont faits, ce sera contre ». Les douze élus EELV ont effectivement été les seuls membres du conseil à voter en oppositions. Clothilde Ollier s’est abstenue.

Station de tourisme, casino, stade…

S’il accepte les voix dissonantes au sein de sa majorité, Michaël Delafosse répond à l’argumentaire de Coralie Mantion : « Je pense que ce classement nous sera utile », en précisant également : « Vous avez oublié un point, c’est la majoration de 0,3 points du versement mobilité qui est quand même le levier pour financer notre politique de mobilité ».

Quant à l’implantation de casinos, Michaël Delafosse n’a pas laissé planer de doute : « Je vais être très clair. Il n’est pas exclu que ce type d’activité se développe sur la Métropole. Cela fera l’objet de discussions le moment venu ».

Il est d’ailleurs étonnant que ces discussions et cette demande de classement en « station de tourisme » n’aient pas eut lieu durant la précédente mandature. Il n’a jamais été caché que le projet de futur stade, porté par la famille Nicollin et leurs partenaires, s’accompagne de plusieurs espaces et lieux de vie dont un casino. Sans ce classement, comment garantir alors un emplacement ? Indépendamment de la décision de la préfecture de l’Hérault, le dossier devrait avancer rapidement avec la désignation d’un lieu dans les prochaines semaines par le comité de pilotage.

https://www.lescasinos.org/actualites.php?id=4675
Monsieur G

Répondre