Interdiction de jeux

...de tout et de rien, mais présentons-nous d'abord :)
Répondre
Avatar du membre
Monsieur G
Administrateur du site
Messages : 3525
Enregistré le : 18 sept. 2010, 02:12
Localisation : Canada
Contact :

Interdiction de jeux

Message par Monsieur G » 08 oct. 2020, 16:10

Plus besoin de passer par la police pour être interdit de jeux.

La demande d’interdiction volontaire de jeux va être simplifiée à partir du mois de novembre. Les joueurs qui lanceront la procédure pour être interdits de casinos ou de paris en ligne le feront via le site Internet de la nouvelle Autorité nationale des jeux (ANJ) et n'auront plus à se déplacer au commissariat de police. Moins culpabilisante, la procédure sera aussi deux fois plus rapide.

La procédure pour être volontairement interdit de jeux va être dématérialisée selon les informations du Parisien. A partir du mois de novembre, il ne sera plus nécessaire d'aller au commissariat. Actuellement, un accro aux casinos, aux tournois de poker ou aux paris sportifs en ligne qui veut être interdit de toutes ces pratiques doit en faire la demande auprès du ministère de l'Intérieur. Il est ensuite convoqué par la police chargée de la surveillance des jeux d'argent, précise le quotidien.

Le nouveau dispositif est mis en place par l’Autorité nationale des jeux (ANJ). Cette structure créée en juin et dont l'une des missions est de lutter contre cette addiction permettra de faire sa déclaration d'interdiction volontaire via son site Internet. Paramètre indispensable, la vérification d'identité se fera à distance. « Ce sera plus fluide. On va offrir un vrai service au lieu d'en faire un fichier culpabilisant. Il y a des joueurs qui avaient peur d'aller voir la police, craignant qu'on leur fasse la morale », explique Isabelle Falque-Pierrotin, présidente de l'ANJ.

Une procédure deux fois plus rapide

Une vision partagée par Armelle Achour, psychologue et directrice de l'association SOS joueurs, interrogée par Le Parisien : « Pour certaines personnes, devoir être convoquées par la police est dissuasif. Avec le nouveau système, ça sera plus simple et ça ira plus vite », précise la spécialiste. Le délai de prise en charge de la demande va effectivement être accéléré, « au moins de moitié » selon l'ANJ. Avec le système actuel, il faut attendre plusieurs mois avant que la demande soit traitée.

Une fois qu'un joueur est placé sur le fichier national, il ne peut plus entrer dans les casinos, clubs ou cercles de jeux. De même, il se voit banni des sites légaux de jeux d'argent en ligne. Partout en fait où on lui demande de prouver son identité pour s'adonner au jeu. Mais le joueur compulsif peut toujours gratter un ticket, jouer au Loto ou faire un pari sportif via le réseau de la Française des jeux (FDJ).

https://www.lescasinos.org/actualites.php?id=4676
Monsieur G

Répondre